L'Île perdue de la Reine Vaudou


Escaparium (Laval)

 

Après plusieurs mois d’attente pour nous, c’est enfin ce soir que nous nous lancerons vers une grande aventure que nous nous gardions « pour la fin » chez Escaparium Laval. Eh oui, nous nous attaquerons ENFIN à « L’île perdue de la reine Vaudou ». Jeu de 75 minutes, ce jeu doit être joué à 3 joueurs minimum. (Prendre note qu'Escaparium ont lancés deux autres énormes scénarios depuis, soit Rain Corp, et Armoire à vendre)


Malheureusement, l’une de nos collaboratrices externes, qui devait venir nous rejoindre pour jouer cette aventure avec nous, est tombée malade. Nous avons donc demandé si nous pouvions faire l’aventure à deux. Ayant payé pour trois (à la grandeur du terrain de jeu, il se doit d’être rentabilisé!), le maître de jeu accepte, en nous avertissant tout de suite que nous ne verrons probablement pas la fin du jeu (par manque de joueur), afin de tempérer nos attentes et de nous éviter d’être déçus. Pas de soucis pour nous! Emmenez-en des défis, on aime ça. L’important (comme la réussite risque de ne pas être au rendez-vous) c’est de s’amuser, non?


Une fois le rituel d’accueil (règlements et introduction du jeu) fait, un peu en accéléré, nous sommes reconduits à notre aventure. Attention, ce parcours se veut pratiquement une première épreuve, car vous serez plongé dans la noirceur pour vous y rendre. Attention de ne pas perdre votre maître de jeux qui lui, connait bien le trajet, et risquera de circuler plus rapidement que vous. Avec quelques précautions supplémentaires avant l’embarquement, nous montons à bord de notre navire pour enfin voguer dans les eaux de Laval, dans l’espoir de trouver cette fameuse île perdue.


Dans ce décor grandiose, convaincant, nous sommes véritablement bercés par les vagues tout en essayant de comprendre les énigmes. Parcours qui se veut un peu linéaire au départ, le tout est 100% raccord avec la thématique et ne vous en faites pas, personne ne se pilera sur les pieds.


Attention : Ne faites pas comme nous, et ne tentez PAS un raccourci pour une énigme un peu plus… physique! Eh oui… nous avons essayé d’effectuer une étape un peu trop tôt, et disons qu’histoire de malchance, nous avons fait tomber un élément important dans une partie du jeu qui s’avère être assez inaccessible… Même pour les GM paraît-il, haha! Il aura fallu deux maîtres de jeux pour réussir à replacer cedit objet à la bonne place (un bon 5 min pauvre d'eux). Malgré ce petit pépin, cela ne nous a pas nui pour progresser dans le paquebot qui pourrait, vous donner le mal de mer. Nous avons poursuivi et résolu les premières énigmes sans trop d’embûches, et rencontré une belle diversité d’étapes, du jamais vue dans certains cas!


Nous accostons finalement sur l’île qui se veut être, encore plus grandiose. Bon… Si vos yeux se perdent au plafond, vous remarquerez que vous êtes dans un énorme bâtiment de métal ou vous entendrez parfois les joueurs voisins, mais bons... Pas le temps de s’enfarger dans les détails, le temps s’écoule, on doit donc foncer dans l’exploration de cet endroit sauvage, en espérant rompre le sort qui règne dans ces lieux. Assurez-vous de vous séparer, et de bien fouiller la totalité de l’île. Terrain de jeu de plus de 2000 pieds, vous aurez bien du sable à examiner!


Belle fluidité, énigmes qui nécessite une communication impeccable, observation, fouille, et plus encore. Plus vous avancerez dans l’aventure, plus vous aurez des wow dans l’investissement des effets spéciaux qui vous en mettra plein la vue. Sans cadenas (du moins, traditionnel), les scénarios très technologiques se veulent parfois être truffées de « bogue ». Pour nous ce soir-là, tout fonctionnait à la perfection, et aucun ombrage ne s’est mis de la partie.


Nous ne vous en disons pas davantage pour vous réserver des surprises (dont la finale!), mais si vous êtes assez expérimenté, ce jeu se fait tout de même bien et vaut véritablement le déplacement! La surprise du jour : Nous avons réussi le scénario en 65 minutes et 2 indices (salle de 75 minutes). On doit avouer qu’on était bien fier, surtout en voyant la surprise de notre maître de jeux qui ne s’y attendait pas 😊


Si ce n’est pas déjà fait, l’île perdue de la Reine Vaudou est en quelque sorte, l’une des premières productions « d’envergure » d’Escaparium. Le coût d’entrée sera quelque peu majoré, mais l’investissement en vaudra la peine à coup sur!


Saurez-vous battre la reine vaudou à votre tour ?


PS: WOW la nouvelle boutique! (voir photos)

(Scénario joué le 5 sept 2021)

 

Notre évaluation ÉCHAPPEZ-VOUS!



Général : 5/5

Décors : 5/5

Énigmes : 4.5/5