Le dernier arrêt


Escaparium (Laval/Rossignols)

Commençons notre belle journée remplie de jeux d’évasion (5 de planifiés pour la journée), chez Escaparium Laval, dans leur succursale la plus récente. À la suite de notre première expérience dans cette chaîne, nous avions malheureusement été déçus en tombant sur une des premières salles qui avaient été ouvertes au tout début de l’implantation des jeux d’évasions au Québec. Nous allions à cette nouvelle adresse avec peu d’attentes, voulant principalement donner une seconde chance à cette compagnie, pour ainsi nous en faire une meilleure idée.

L’édifice est situé dans un quartier industriel et est bien plus grand que la succursale que nous avions visitée précédemment. Nous avons eu une première belle surprise dès que nous avons mis le pied dans cette succursale; une grande salle de repos, arborant un super décor et une belle boutique de jeux de société. Cette fois, nous avons eu un superbe accueil avec une jeune demoiselle bien souriante! Un service hors pair!

Notre maître de jeu est rapidement venu nous rejoindre pour nous escorter jusqu’à notre mission. Bien que nous devions circuler dans un jeu de réalité virtuelle avec certains joueurs en pleine action dedans et dans des zones de décors en construction, nous étions subjuguées par la grandeur de leurs installations. Rendu à l’entrée de notre jeu, tout ce qu’on pouvait apercevoir était une grande boîte noire en bois très mystérieuse. La maître de jeu nous explique les règlements efficacement, et nous ouvre la porte de cette grande boîte noire.

C’est l’heure ! Nous pénétrons dans le Métro et W-O-W ! C’est littéralement un wagon de Métro. Tous les détails sont bien choisis dans les moindres petits coins. Nous sommes donc invités à nous assoir pour écouter notre vidéo d’introduction, mais on ne peut faire autrement que de regarder la beauté de notre environnement, bien plus qu’immersif. Il ne manque que les odeurs douteuses d’un métro et tout y serait (attention il s’agit d’une blague : vraiment pas nécessaire d’ajouter cette odeur haha!). Fin du vidéo et deuxième WOW, une nouvelle surprise encore plus grande nous plonge davantage dans notre mission : nous devons arrêter le train et désamorcer 10 tonnes de dynamite avant la fin du temps impartie.

Le scénario est plutôt simple, mais efficace. Les indices, les énigmes, tout coule de soi en étant des plus agréables, et chacune des pièces que vous découvrirez sera plus que réalistes. Notre maître de jeux, toujours présente avec sa radio au bon moment, suit précisément l’évolution de notre progression, cela est très apprécié lorsque nous avons à la contacter par walkie-talkie afin d’obtenir un petit coup de pouce. Cette salle contient peu de cadenas, principalement constitué d’électronique et des bonnes énigmes casse-têtes à couper le souffle. Mention spéciale à l’ambiance sonore bien présente du début, à la fin.

Sérieusement, une fois la bombe désamorcée, nous étions toujours sous le choc de la beauté et de l’ingéniosité de cette création. Du jamais vu! Sauf peut-être à Disney ou dans les studios de cinéma…

En résumé, expérience parfaite pour notre deuxième visite chez Escaparium Laval. Vous êtes aux alentours où vous cherchez une salle qui vaut le déplacement? Dépêchez-vous d’aller attraper ce train à leur succursale du Boulevard des Rossignols.

Notre évaluation ÉCHAPPEZ-VOUS!



Général : 5/5

Décors : 5/5

Énigmes : 5/5