Vortex Passé


Photo: Room Escape Artist

Sauve-qui-peut (Saint-Jean-Sur-Richelieu)

 

Voilà un voyage vers un autre monde. Nous nous dirigeons par un beau matin ensoleillé, vers une compagnie que nous avions découverte à Québec, mais cette fois, nous voulons découvrir les origines et peut-être même avoir la chance de rencontrer le ou les créateurs de ces jeux. Vous vous demandez de qui il s’agit? Eh bien, nous vous parlons de la compagnie : Sauve qui peut.


Dans un petit coin de ville, fort chaleureux, nous nous trouvons un petit stationnement, et up, on se lance à l’aventure pour quelques scénarios encore jamais faits (prévoyez-vous du temps, car pas de stationnement privé!). Tout d’abord, un accueil chaleureux était au rendez-vous. Sourire et joie pour nous expliquer les lieux et nous diriger avec soin dans le Vortex passé. Notre mission, retourner dans le passé d’une grotte étrange, où se passent des phénomènes inexpliqués. Des symboles étranges y sont gravés et selon certains géologues, nous devons résoudre ce mystère avant que la fin de la terre arrive. Bref, sauvons la planète en 1h.


Nous entrons donc dans la grotte, la seule pièce où se déroulera notre aventure. Malgré ce petit espace de jeu, à deux, nous avons beaucoup à couvrir pour souhaiter arriver à résoudre le tout dans les temps. Armés de notre radio (si nous avons besoin d’indices), nous essayons de tout analyser avant de résoudre les premières énigmes. Dans un décor léger, ressemblant à une grotte de fortune, nous découvrons les éléments, les accessoires pour chacune des parties de cette salle. Ici se présente une belle variété d’énigmes. Certaines sont plus manuelles, d’autres plus d’observation et de manipulations. Parlant manipulations, une d’entre elles fut assez drôle à résoudre à deux, puisqu’il commençait à nous manquer des membres pour réussir à finaliser le tout. Heureusement, nous sommes des joueurs qui s’acharnent ce qui nous permit de réussir cette étape un peu plus ardue.


Ayant un jeu non linéaire, très varié, nous avons pu valser de gauche à droite pour avancer chaque partie presque du jeu, presque toute en même temps. En fait, c’est peut-être le bon moyen. Lorsque vous rencontrez une embûche, pour vous changer les idées, vaut mieux se concentrer sur autre chose, pour y revenir par la suite et mieux comprendre ce qu’il fallait faire. Bon, malgré ce petit truc, nous avons tout de même demandé de l’aide pour quelques trucs qui nous semblait plus venir de la déduction afin de comprendre la logique qui s’y cachait.


Évidemment, nous aurions aimé découvrir une pièce cachée, ou des décors un petit peu moins abimés (usure), mais somme toute une belle expérience.


Avons-nous sauvé la planète? Si vous lisez ce texte aujourd’hui, cela veut dire que oui!


Saurez-vous en faire autant?


Réservation: Cliquez-ici


(Scénario joué le 16 juin 2021)

 

Notre évaluation ÉCHAPPEZ-VOUS!



Général : 3.5/5

Décors : 4/5

Énigmes : 3.5/5