Le Mystère Jean Tremblay


Escaparium (Chicoutimi)

Rien de mieux que de retourner faire des jeux d’évasion après tant de temps sans pouvoir en faire. Comme vous savez, nous aimons bien voyager sur un coup de tête pour nous lancer à l’aventure. Alors cette journée-là, si vous ne saviez pas (si vous n’avez pas lu l’autre blog sur Le Traqueur de Escaparium Saguenay), nous nous sommes précipités au Saguenay pour y jouer trois scénarios. Escaparium Saguenay sait accueillir ses joueurs. Sourire, gentillesse, passion et plus encore est au rendez-vous dès que vous franchissez la porte. OK, le scénario dont on vous parlera ici était notre deuxième de la journée, mais le dynamisme de notre hôtesse, Catherine, demeure présent pour nous présenter ce deuxième jeu de la journée.


Alors, passant le protocole des règlements rapidement, elle nous plonge dans l’histoire de cette salle plutôt spéciale : ce scénario ne vous lance pas dans un contexte de vous échapper en 60 minutes, mais bien dans une histoire où vous serez un meurtrier disposant que de 60 minutes pour brouiller les pistes afin de montrer patte blanche. Bien astucieux comme mise en contexte, ce qui est assez différent de ce qu’on voit habituellement. De plus, l’ancien maire de Chicoutimi, Jean Tremblay (victime fictive de cette histoire) à lui-même participé à l’élaboration de ce scénario en plus d’y prêter sa voix en tout début de jeu. Idée fort agréable et originale.


Un jeu intéressant qui se joue donc dans une seule pièce, le bureau de ce maire où plusieurs cachettes sont dissimulées. Plutôt crédible comme bureau, même si celui-ci aurait pu être davantage fini dans certains détails de la finition (plancher, intérieurs des cachettes et quelques autres éléments), nous nous sommes bien crus dans l’environnement de cette macabre histoire. Sans être linéaire, ce jeu vous offre la possibilité de résoudre plus d’une énigme à la fois, ce qui tient tous les joueurs occupés sans se piler sur les pieds. Attention, il faudra user de créativité, puisque certaines énigmes usent de techniques de résolution totalement différentes, allant jusqu'à nous rappeler de très lointaines soirées de jeux de table :O


Vous voulez surement savoir si nous avons effacé toutes traces de notre crime? Eh bien oui. De vrai champion, même si nous étions encore un peu rouillés de cette pause imposée des jeux d’évasion.


Si vous avez la chance de faire cette salle avant sa disparition, elle en vaut le détour.


PS : Cette salle est une reproduction de « L’affaire Cadevera » disponible chez Ezkapaz Montréal (donc idéalement, ne jouer pas les deux scénarios).


(Scénario joué le 12 juin 2021)


Note : Dans le cadre de ce blog, nous avons obtenu un rabais sur notre visite chez Escaparium. Consultez nos politiques de rédaction en cliquant ici.

Notre évaluation ÉCHAPPEZ-VOUS!



Général : 4/5

Décors : 4/5

Énigmes : 3.5/5