Le traqueur


Escaparium (Chicoutimi)

Nous avons entendu il y a peu de temps, que « vacciné rime avec petit party ». Pour nous, vacciné rime avec s’échappez !!


C’est donc vacciné et sous un gros soleil que nous décidons le week-end dernier d’ENFIN reprendre les jeux d’évasions en allant au Saguenay sur un coup de tête. Après avoir contacté Marie-Claude (une des propriétaires d’Escaparium Saguenay), celle-ci nous a concocté un bel itinéraire pour découvrir la « vieille » succursale.


Arrivés à Chicoutimi, nous découvrons une bâtisse d’un certain âge, abritant à l’arrière (bien caché!) la porte d’Escaparium Saguenay. Armés de beignes pour les maîtres de jeux, nous voilà prêts à affronter nos trois scénarios.


Pour nous accueillir, la pétillante Catherine (gérante) nous prend en charge. Retour sur les règles de base, puis sans trop attendre, introduction à notre premier scénario : Le Traqueur. Prendre note que ce scénario est aussi disponible chez Escaparium Laval (Corbusier).


Membres du FBI, nous pénétrons dans l’appartement d’un meurtrier en série dans le but de l’appréhender. Or, nous nous retrouvons dans un appartement rempli de dynamites, avec que 60 minutes pour s’échapper.


Nos mois d’arrêts (pandémie) ne nous permettent pas de débuter rapidement le scénario (oups!). Grâce au système d’interphone, la GM nous guide vers la première énigme, et nous voilà parties pour toutes ses énigmes!


Vous trouverez dans le traqueur un scénario de « première génération » qui a somme toute bien vieilli, malgré quelques traces d’usure normales. Vous y trouverez des énigmes logiques, classiques, mais manquant parfois un petit peu de finition / direction, rendant le tout un peu plus complexe. Possiblement que nous y serions encore sans l’œil avisé de la GM. Devant le scénario avec le plus haut taux de réussite, nous nous attendions tout de même à un peu plus de facilité, hihi. Un cadenas (que l’on ne nommera pas, mais qui part dans quatre directions) nous a donné du fil à retordre, mais nous avons somme toute passé un bon moment dans l’appartement, même sous la menace d’explosifs!


C’est après 52 minutes que nous avons réussi à arrêter les bombes et à déjouer les plans du traqueur. Selon nos sources, ce scénario sera bientôt fermé. Si le traqueur vous intéresse, c’est maintenant ou jamais! Serez-vous des aussi bons agents?


(Scénario joué le 12 juin 2021)


Note : Dans le cadre de ce blog, nous avons obtenu un rabais sur notre visite chez Escaparium. Consultez nos politiques de rédaction en cliquant ici.

Notre évaluation ÉCHAPPEZ-VOUS!



Général : 3.5/5

Décors : 3.5/5

Énigmes : 3.5/5